Le concept
Le concept

ARCHI'Nature,

a great festival to discover !

Objectifs

Alors, en bref… ARCHI’Nature, c’est donc un festival qui…

Quoi ? Un festival annuel

Pourquoi ? Pour susciter les rencontres, pour rédécouvrir nos paysages remarquables, pour développer l’art, l’architecture et la culture. Pour partager 

Où ? ici ou là, sur un territoire d’accueil. En 2020, au lac d’aiguebelette (CCLA), et sur les hauts de Chambéry (Grand Chambéry)

Quand ? Première édition en juillet 2020, tous les ans, entre mai et novembre

Pour qui ? Pour tout un chacun ! out public, scolaires, touristes

Par qui ? Des équipes artistiques passionnées par les questions de relations entre l’homme et son environnement, qui s’intéressent à la place du design, de l’art ou de l’architecture au sein de la nature, mais qui sont aussi mobilisées pour la création et la médiation.

Le territoire invite des architectes, des designers, des artistes, des paysagistes,…. à concevoir des œuvres qui s’intégreront dans les paysages desquelles elles s’inspirent et qui permettront : la contemplation, le repos, l’observation, la réflexion, le jeu, la méditation, l’évasion. A mi-chemin entre le design, l’architecture et l’art, il s’agit de s’inspirer du monde vivant pour concevoir des espaces hybrides et divers tels que : du mobilier, un kiosque, un totem, un belvédère, une agora, avec pour objectif de mettre en valeur le paysage et de favoriser les rencontres.

Le festival s’empare des ressources locales pour mettre en valeur le territoire en s’appuyant sur le biomimétisme.
Le biomimetisme consiste à imiter la nature, en s’inspirant des modèles et des éléments présents dans le monde biologique pour les appliquer à d’autres domaines. En d’autres termes, il s’agit de s’inspirer de la nature, de ses couleurs, de ses formes, de ses matières, de leurs capacités ou encore de leur fonctionnement. Le festival veut favoriser le réemploi en utilisant les filières d’approvisionnement présentes sur le territoire.

Pour créer une dynamique autour de la construction d’installations, ARCHI’Nature s’inscrit dans une dynamique de médiation afin de susciter des liens entre les citoyens, l’environnement et l’Art. Ainsi, lors des étapes structurantes du festival, des ouvertures scientifiques, philosophiques ou créatives seront apportées sous forme de conférences, d’expositions ou d’événementiels divers. Des spécialistes, experts ou artistes seront donc invités et associés à cette dynamique territoriale. Pour le quartier des Hauts de Chambéry, le festival s’inscrit également en lien avec un projet de renouvellement urbain dans le cadre duquel la participation des habitants et la médiation occupent une place primordiale.

Janvier / Février : découverte des sites et candidature

Courant Avril : rendu des prototypes, maquettes, dossiers artistiques et techniques.

Fin Avril : Jury de sélection des oeuvres lauréates.

Mai & Juin :
-Réalisation des oeuvres in-situ par les équipes artistiques.
-Médiation.

Une association qui oeuvre en partenariat pour réaliser ARCHI’Nature !

Engagée pour encourager une offre culturelle territoriale variée, l’association Cogito Ergo Sum porte le Festival ARCHI’Nature dont l’objectif est d’inviter le territoire à se redécouvrir à travers le regard des artistes sélectionnés.

Un comité de pilotage à la composition variée permet de garantir les valeurs liées au concept du festival et assure la direction artistique. Cette co-construction partenariale est importante, elle permet d’enrichir le festival de points vues et partis pris divers pour en enrichir le concept. De plus, la volonté de faire ensemble et de mutualiser est capitale aujourd’hui pour faire converger les financements, au-delà de la dimension inclusive que cela permet.

En effet, pour ses membres, la culture s’envisage, d’une part, au sens large, comme favorisant le lien social et permettant à chacun de développer son esprit critique. D’autre part, l’association veille à rendre accessible au plus grand nombre les activités culturelles qu’elle propose. Ainsi le Festival ARCHI’Nature représente une véritable opportunité de questionner l’individu à l’espace environnant, grâce à des formes artistiques variées.

Les membres de l’association Cogito Ergo Sum.

« Sa mission d’intérêt public, de promotion de la qualité de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement a conduit tout naturellement le CAUE de la Savoie être partie prenante du festival ARCHI’Nature qui met en avant des réalisations artistiques inspirées du biomimétisme.
La relation étroite que développe le festival entre les citoyens et leurs lieux de vie concourent à donner du sens à cet événement qui souligne la créativité comme la qualité paysagère de notre environnement !

Le CAUE s’engage tout spécialement en supervisant et en accompagnant les résidences d’architectes : temps de médiation privilégiés avec les citoyens, les écoles, les associations et les artistes des territoires.

Florence FOMBONNE-ROUVIER, Directrice.

Retour accueil
  • festival ARCHI'Nature Cogito ergo Sum logo